La cuisine est-elle un art ?

La cuisine est-elle un art ?

La cuisine est-elle un art ?

Le sujet peut prêter à débat, et pour cause on peut parler d’art du goût comme la peinture est l’art de la vue et la musique l’art de l'ouïe. Cependant cette vision peut paraître limitative, la cuisine ne peut pas être seulement l’art du goût puisqu’elle sollicite plus que le seul sens qu’est le goût. Qu’on prenne un repas dans un grand restaurant ou ailleurs, la cuisine engage également l’odorat et la vue et le toucher. La cuisine doit donc être perçus comme un ensemble et pas seulement réduit à la seule dégustation. Bien évidemment, certains plats ont de fait une dimension qui est artistique, d’ailleurs ne parle t-on pas d’art culinaire? Si l’on prend en compte le point de vue de l’historien Patrick Rambourg dans son Histoire de la cuisine et de la gastronomie françaises, plusieurs critères entrent en compte dans la définition de l’art culinaire : le goût, l’harmonie, le savoir-faire du cuisinier et également la créativité du plat. Par ailleurs, ces critères sont codifiés dans le terme gastronomie, qui peut être compris comme “la connaissance de tout ce qui se rapport à la cuisine, à l’ordonnance des repas, à l’art de déguster et d'apprécier les mets.” selon Larousse. Selon le chef Pierre Gagnaire la cuisine est “un moyen d’aimer, de communiquer, de s’exprimer, de se faire plaisir”. Et le cuisinier, tout comme l’artiste est dans une démarche de don qui est authentique. Par ailleurs, il s’expose au public et à son avis, ses appréciations, au-delà des appréciations qui peuvent être isolé, il existe des classements qui sont officiels des restaurants qui ne sont pas sans rappeler les cotations pour les artistes. L’esthétisme du plat qui devient une oeuvre (visuel et gustatif) et peut être également une réelle source d’émotions fortes, tout comme l’art peut lui aussi donner lieu à des chocs en terme d'esthétisme (jusqu’au connu syndrome de Stendhal). Malgré tous ces points énumérés il est difficile de dire que la cuisine est un art à part entière car celle-ci est éphémère et instantanée à la différence de l’art (mis à part le Land Art, qui utilise des matériaux biodégradable comme le bois, la terre ou les cailloux). Quelque soit le talent du cuisinier sont oeuvre culinaire est voué à disparaître et à finir ingurgité. Force est de constater donc que la plupart des grands chefs se considèrent plutôt comme des artisans et non comme des artistes à part entière, notamment car ils considèrent que leur métier ne consiste pas forcément en de la créativité mais bien l’application de tâches qui sont répétitives. Quelle fasse partie du domaine artistique ou pas, la cuisine est une source d’émotions pour ses consommateurs, de par sa dimension esthétique (qu’il soit visuel ou gustatif).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *